Florian Pugnaire & David Raffini

 ( 1980, Nice)

Florian Pugnaire & David Raffini
Nés en 1980 et 1982.
Vivent et travaillent à Bruxelles, Belgique.


Formation

2006-07     DNSEP, Villa Arson, Nice, France

2006-08     Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, Tourcoing, France

Résidences

2016     Fahrenheit Foundation by Flax, Los Angeles, USA (D. Raffini)

2009-10     Pavillon du Palais de Tokyo, Paris (D. Raffini)
                     Synagogue de Delme
 (F. Pugnaire)

Présentation

Les deux artistes se sont rencontrés durant leurs études à la Villa Arson, Nice, où ils ont été diplômé. Ils collaborent ensemble sur différents projets depuis 2006. Ils produisent simultanément des projets personnels et les projets en duo. Leur duo est marqué par la problématique de la sculpture comme "work event" et également par un penchant pour l'avenir des objets industriels.

Prix

2015      Prix de la Fondation d'entreprise Ricard, Paris, France
               Videonale Audience Award of KfW Stiftung, Bonn, Allemagne

2014     Prix des Amis de la Maison Rouge, Paris, France
Premier coup de cœur : Show me, 2016, une installation spectaculaire de Florian Pugnaire et de David Raffini. Elle regroupe divers éléments, pour moi, inséparables : des tôles présentées selon une séquence quasiment « clinique » des déformations qui leur ont été infligées ; la carcasse d'une Opel GT rouge, de ce rouge vraiment rutilant qui signale les capacités sportives d'une voiture destinée à une « aristocratie » d'utilisateurs ; une vidéo qui fait le récit, en une sorte de prosopopée filmique, de sa déconstruction, sa dislocation, son démembrement, son écartèlement programmé qui s'apparente à une mise à mort insoutenable. Sous les coups de boutoir et les poussées des vérins hydrauliques, l'Opel tressaille, palpite, se fissure, se déchire jusqu'à s'affaisser enfin sur le sol, devenue, tout soudain, par ce supplice subi, une œuvre d'art. Est ainsi illustré ici ce que nous savons des machines mécaniques : lorsqu'elles cessent de fonctionner, inutiles, obsolètes, elles ne survivent, dans les musées qui, parfois, les accueillent, que par la mise en exergue de ce qui en elles peut relever d'une approche esthétique. Ce que la vidéo nous montre c'est le processus accéléré de cette esthétisation. Toute œuvre d'art ne serait donc qu'un achèvement figeant, embaumée, « pétrifiée », dans une configuration formelle qui la désincarne sa propre virtù. On est en droit de se laisser aller à des glissements entre l'approche émotionnelle et l'analyse critique.

Posé au sol, non soclé, ce véhicule « noble », guerrier, métaphore d'un cheval véloce, est comme l'emblème de son pilote, de son chevalier absent. Il est un gisant. Les tôles rouges sont les avatars d'un même écu, d'un même bouclier, dont le blason est réduit à sa seule couleur impériale : le gueules que l'on oserait qualifier ici d'écorché. Cette Opel guerrière est donc littéralement la Figure exaltée dont la vidéo raconte et illustre les derniers instants. Cette célébration commémorative se cristallise en une vanité édifiante de la vanité de tout galop héroïque : de toute vie illustre. Elle serait donc une « statue » plus qu'une « sculpture ». Pourtant, non loin d'une compression de César, dans l'entourage de Frank Stella et de Sol LeWitt, elle semble s'imposer comme une sorte de correction à l'emprise minimaliste de la sculpture moderne, une sorte de réplique, comme en répons, qui la porte aux confins du nouveau réalisme. On pourrait la réduire encore à une sorte d'avatar du readymade. Ce qu'elle n'est pas. À une sorte d'illustration du processus de fabrication. Ce qu'elle n'est pas non plus. L'expressivité que lui injecte la vidéo relatant son supplice interdit toute fixité d'explicitation formaliste. Dans cet ensemble se condensent donc toutes les interrogations qui se nouent dans toute expérience se raccordant à l'histoire de la statuaire et de la sculpture. Elle reconduit ici l'impérieuse statue, car il s'agit bien d'une statue, de Genghis Khan dressée, magistralement par Phillip King, à son destin inéluctable qu'elle aussi nous laisse pressentir dans l'affirmation érigée de sa puissance.

Bernard Ceysson
Expositions de groupe à la galerie
Sculptures, matières, matériaux, textures..., Hors les murs
10 Septembre - 16 Octobre 2016

Scar/face, Paris
28 Juin - 04 Août 2018


Expositions personnelles

2017
L'onde, FIAC Hors les Murs, Jardin des Tuileries, Paris, France

2016
Show me, Galerie Torri, Paris, France
Florian Pugnaire & David Raffini, Prix Ricard 2015, Musée National d'Art moderne - Centre Georges Pompidou, Paris, France
Art Monte-Carlo, Stand de la Fondation d'entreprise Ricard, Monaco

2014
Florian Pugnaire & David Raffini, Le patio, La Maison Rouge - Fondation Antoine de Galbert, Paris, France

2013
Chjami rispondi, TORRI, Paris, France
Energie Sombre, Musée Picasso, Antibes, France
Matières temps, Centre d'art contemporain Les églises, Chelles, France

2012
Florian Pugnaire & David Raffini, Centre culturel Una Volta, Bastia, France

2011
Amnesia, Espace contemporain Domaine Orenga, Patrimonio, France
Glissements , commissaire d'exposition : Jean-Marc Avrilla, Le Dojo, Nice, France
Berlin Paris 2011, carlier I gebauer, Berlin, Allemagne

2010
Hors Gabarit, Galerie Torri, Paris, France
In Fine, Friche du Palais de Tokyo, Paris, France
E figura si l'isula, fantasy island, FRAC Corse, Corte, France (D. Raffini)

2009
Expanded-Crash, Centre National d'Art Contemporain - Villa Arson, Nice, France
Expanded-Crash, Module 2, Palais de Tokyo, Paris, France

Expositions collectives

2017
Singing stones, commissaire d'exposition : Katell Jaffrès - Palais de Tokyo, The Roundhouse, Chicago, États-Unis

2016
Sculptures, Matières, Matériaux, Textures..., Hors les murs, Galerie Bernard Ceysson, Luxembourg

2015
Galleria Continua, Les Moulins, France
L'ordre des lucioles, Fondation d'entreprise Ricard, Paris, France
Energie sombre, Artemovendo, Porto Alegre, Brésil
GAS Station - Part 2, Gagliardi Art System, Turin, Italie
Energie sombre, ArtVilnius, Vilnius, Lituanie
Energie sombre, Athens Digital Arts festival, Athènes, Grèce
Videonale 15, Bonn, Allemagne
Chercher le garçon, commissaire d'exposition : Franc Lamy, MAC/VAL, Vitry-sur-Seine, France
Collective collection volet III, Le BBB centre d'art, Toulouse, France

2014
Shit and Die, commissaire d'exposition : Maurizio Catellan, Maria Papini and Myriam Ben Salah, Palazzo Cavour, Turin, Italie
Biennale de Belleville, Paris, France

2013
Saison 17, Lieu Commun - Espace d'Art Contemporain, Toulouse, France
Boite en valise, commissaire d'exposition : Cédric Aurelle, Institut Français, Athènes ; Thessalonique, Grèce
Sans matières ajoutées, commissaire d'exposition : About : Blank, CNEAI, Chatou, France
Entrée libre mais non obligatoire, CNAC, Villa Arson, Nice, France
Polkapalace, Musée Municipal d'Art et d'Histoire de Bastia, Bastia, France
Réinventer le monde, Sala Rekalde, Bilbao, Espagne (F. Pugnaire)
Fondre, battre, briser, Le pavillon blanc - Centre d'art de Colomiers, France

2012
First Shanghai Sculpture Project, Shanghai Art Institute, Shanghai, Chine
Sunshine and Precipitation, Catalyst Arts, Belfast, Irlande
Texture/Material (Berlin Paris 2012), KLEMM'S Gallery, Berlin, Allemagne
Les feux de l'amour, FRAC Aquitaine, Bordeaux, France (F. Pugnaire)
Paper, MAMAC, Nice, France (F. Pugnaire)
New Abstract generation, Le Box, Fonds M-ARCO, Marseille, France

2011
La fabrique sonore, Domaine Pommery, Reims, France
Art-o-rama, Friche Belle de Mai, Marseille, France
Focus, Parcours associé de la Biennale de Lyon, Vienne, France
Programme video, Module 1, Palais de Tokyo, Paris, France (F. Pugnaire)
Collectionneurs en situation, Espace de l'Art Concret, Mouans-Sartoux, France
La Sculpture autrement, Ecoparc, Mougins, France
Que sera, sera…, CAN, Neuchâtel, Suisse
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blanc, CAPC, Bordeaux, France (F. Pugnaire)

2010
Dynasty, Palais de Tokyo - Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, Paris, France
Reset, Fondation d'entreprise Ricard, Paris , France (F. Pugnaire)

2009
Points, lignes et plans-séquences, Galerie des musées, Toulon, France (F. Pugnaire)
<< II >>, RDF Galerie, Nice, France

2008
Home Cinema, Traffic, Lausanne, Suisse (F. Pugnaire)
Panorama 9-10, Le Fresnoy, Tourcoing, France (F. Pugnaire)
Accidents de parcours, Performance, Corte, France
Pavillon 7, Palais de Tokyo, Paris, France (D. Raffini)

2007
Temps d'images, La ferme du Buisson, Noisiel, France
Panorama 8, Le Fresnoy, Tourcoing, France (F. Pugnaire)

2006
L'égosysteme, Le Confort Moderne, Poitiers, France
Liste 09, Villa Arson, Nice, France
Génération 2006, Galerie de la Marine, Nice, France (F. Pugnaire)

Une oeuvre expliquée... par Bernard Ceysson 1/6

Paperjam - Bernard Ceysson

03 Octobre 2016


Des artistes internationaux pour des expos XXL

Luxemburger Wort - Nathalie Becker

14 Septembre 2016


Florian Pugnaire & David Raffini, Jardin des Tuileries, FIAC 2017

Florian Pugnaire & David Raffini, Jardin des Tuileries, FIAC 2017

16 Novembre 2017


Sculptures, Matières, Matériaux, Textures... Foetz, Luxembourg

Sculptures, Matières, Matériaux, Textures... Foetz, Luxembourg

10 Septembre 2016