Rachel Eulena Williams

 ( 1991, Miami, FL)

Née en 1991 à Miami, Floride, USA
Vit et travaille à Brooklyn, NY, USA

Formation

2013
BFA, Cooper Union, New York
La galerie Ceysson & Bénétière est heureuse de présenter une exposition individuelle de Rachel Eulena Williams. Cette nouvelle création, intitulée Zero Gravity, remet en cause les perspectives conventionnelles sur l’espace, tant au sens formel qu’environnemental.

Avec sa manipulation alternative de la peinture en tant que matière, Williams remet en question les formes physiques traditionnelles de la peinture et de sa présentation. Ses toiles sont cousues, déconstruites et emplies d’éléments sculpturaux. Transformée et manipulée, la corde maintient, visuellement et structurellement, des toiles sans châssis tout en jouant le rôle formel de ligne directrice. Les processus de création de l’image impliquent une puissance de mouvement et de création qui perdure sur la toile, même après la complétion de l’action physique de construction. Le démantèlement des œuvres est également aussitôt visible. L’histoire complète de ces tableaux est présente : le passé comme le futur existent sur le même plan et il est impossible de les distinguer. Le dessin, la peinture et la sculpture se lient et retracent l’abstraction dans l’image, la forme et l’action.

Dans ces travaux, l’espace n’est pas seulement présent du point de vue de la composition, mais représente aussi le cadre de l'œuvre. Désireuse de remettre en question les représentations souvent limitées de l’espace extérieur comme un lieu mort, situé en-dehors de la nature, Williams utilise dans ces tableaux des tons métalliques et de terre qui présentent un environnement certes étranger, mais ni froid ni vide. En construisant constamment de nouvelles formes, qui semblent, elles aussi, toujours se désassembler et évoluer, ces tableaux n’évoquent pas uniquement le démantèlement de la forme traditionnelle de la peinture, mais aussi des visions traditionnelles de la destruction de la Terre. Les peintures de Williams nous donnent à voir que la destruction n’est pas la fin de la création mais en est inséparable.

Rédigé par Valerie Kamen
Expositions monographiques à la galerie
Rachel Eulena Williams, Saint-Étienne
26 Octobre - 15 Décembre 2018


Expositions de groupe à la galerie
Feed the Meter, Wandhaff
23 Septembre - 16 Décembre 2017

Inflatable tear, New York
23 Janvier - 24 Février 2018


Expositions

2018
Inflatable Tear, Ceysson & Bénétière, New York, NY
William King, Annabeth Marks, Annie Pearlman, Rachel Eulena Williams, Derek Eller Gallery, New York, NY

2017
Feed the Meter Vol. II, Ceysson & Bénétière, Wandhaff, Luxembourg
Tennis Elbow, The Journal Gallery, Brooklyn, NY
The one and only East Hampton Biennial, organisé par Woobie Bogus and Adrianne Rubenstein, East Hampton, NY
Coco Currents, Turn Gallery, NY
Shampoo Effect, MASS Gallery, TX
Staccato, SomeTime Salon, San Francisco, CA

2016
Dreams come true, Sleep Center, New York, NY
Epizootics, DTCV Firehouse, New York, NY
Dog Show, Center Street, New York, NY
Bibliographie

2017
“Peek in on a Performance Through the Window of a Closed Gallery”, Anya Tchoupakov, Creators, Vice
“Episode 23 -Rachel Eulena Williams”, Deep Color Podcast
“Pencil in the Studio: Rachel E. Williams”, Pencilinthestudio.com

Rachel Eulena Williams :

L'essor - Daniel Brignon

06 Novembre 2018


Feed the Meter Vol. 2

Feed the Meter Vol. 2

12 Décembre 2017