Julius Bissier

 ( 1893, Fribourg-en-Brisgau, 1965, Ancora)

Biographie

Artiste peintre né en 1893 et mort en 1965. Après de brèves études à l’Institut d’histoire de l’art de l’université de Fribourg-en-Brisgau et à l’Académie des Beaux-Arts de Karlsruhe entre 1913 et 1914, Julius Heinrich Bissier est incorporé au service militaire. En 1918, après son retour de Fribourg-en-Brisgau, Bissier poursuit sa formation dans le domaine de la peinture exclusivement de manière autodidacte. Dans ce contexte, la profonde amitié de Bissier avec le sinologue Ernst Grosse, qui l’initie à l’art extrême-oriental, est d’une importance primordiale pour son évolution artistique. Sa première exposition individuelle à l’Association artistique de Fribourg-en-Brisgau a lieu en 1920. Le style de la décennie suivante est caractérisé par les influences du néoréalisme et du surréalisme. Vers la fin des années 20, le passage progressif à la peinture non-figurative est amorcé par Willi Baumeister dont Bissier devient l’ami en 1929. Cette année-là, l’artiste obtient un poste de professeur de dessin à l’université de Fribourg-en-Brisgau. En 1930, il crée ses premières encres.
La quasi-totalité des premières œuvres de Bissier est détruite dans un incendie qui éclate à l’université de Fribourg-en-Brisgau en 1934. Sous la pression des nationaux-socialistes, l’artiste doit renoncer au professorat. Il part s’installer à Hagnau sur le lac de Constance en 1939. Il y conçoit entre autres des modèles de tapis et d’étoffes destinés à l’activité de tissage à la main alors en plein développement de sa femme Lisbeth. L’artiste s’intéresse également à la céramique lorsqu’il fait la connaissance du céramiste Richard Bampi en 1942. C’est à partir de 1947 que Julius Heinrich Bissier parvient à intégrer de nouveau la couleur dans ses créations artistiques après un long combat avec soi-même. Il crée des monotypes en couleur ainsi que des gravures sur bois à partir de 1948. Cette phase de création est suivie d’une courte période en 1953 durant laquelle les toiles au caractère géométrisant ont la vedette. Au milieu des années 50, l’artiste découvre la technique de l’aquarelle. À la même époque, Bissier crée ses "miniatures" en utilisant la technique de la peinture à l’œuf (tempera).
En 1958, à l’issue de la première rétrospective d’importance à Kestner gessellschaft à Hanovre et présentée par la suite dans plusieurs villes allemandes, le succès international est amorcé. Bissier participe à la Biennale de Venise la même année et aussi en 1960, puis à la Documenta de Cassel en 1959 et en 1964. Au début des années 60, les expositions internationales se suivent, elles sont accompagnées par de nombreuses cérémonies en l’honneur de Bissier, par la remise de plusieurs prix et de la Croix fédérale du mérite en 1964.

( Source: www.registre-des-arts.com)

Expositions de groupe à la galerie
Bissier - Estève - Magnelli, Luxembourg
16 Avril - 01 Juin 2009

Oeuvres sur papier, Luxembourg art moderne
08 Mars - 23 Juin 2012


Expositions individuelles

2009
Julius Bissier. Holzschnitte und Monotypien - Museum für Neue Kunst, Fribourg
2008
Julius Bissier - Der metaphysische Maler - Kunstmuseum Bochum, Bochum
2007
Julius Bissier, Il linguaggio della vita - Lorenzelli Arte, Milan
2004
Der gewendete Blick. Julius Bissier - Museum für Neue Kunst, Fribourg
2003
Julius Bissier - Galerie Thomas, Munich
2002
Julius Bissier, Opere dal 1925 al 1965 - Museo Morandi, Bologne
2001
Julius Bissier (1893-1965) rétrospective - Musée d'Art moderne de Saint-Etienne, Saint-Etienne
Julius Bissier - Städtische Galerie Ravensburg, Ravensburg
Julius Bissier - Galerie Alice Pauli, Lausanne
1996
Cista: Julius Bissier's Painted Vessels - Haggerty Museum of Art, Milwaukee, WI
1984
Julius Bissier - Fundación Juan March, Madrid
1978
Julius Bissier - Museo Nacional de Artes Visuales, Montevideo

Expositions collectives

2009
Stille - Leere - Konzentration - Elke Dröscher - Kunstraum Falkenstein, Hambourg
2008
Klassiche Moderne ausgewählte Neuerwerbungen - Galerie Art 204, Düsseldorf
Kabinett – aus der Sammlung - Galerie für Zeitgenössische Kunst - GfZK, Leipzig
Ein letzter Blick - Meisterwerke aus der Sammlung - K20 Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen - am Grabbeplatz, Düsseldorf
2007
Julius Bissier, Maurice Estève, Pablo Picasso - Neuerwerbungen - Galerie Art 204, Düsseldorf
Dialoge - Galerie Schlichtenmaier - Grafenau, Grafenau
Deutsche Geschichten - Galerie für Zeitgenössische Kunst - GfZK, Leipzig
2006
Piktogramme - Die Einsamkeit der Zeichen - Kunstmuseum Stuttgart - Galerie der Stadt Stuttgart, Stuttgart
Von Richter bis Scheibitz - Deutsche Arbeiten auf Papier seit 1960 - Kunstmuseum Winterthur, Winterthur
2005
Auktion 21 - Lehr - Auktionshaus und Galerie, Berlin
50 Jahre - Years documenta 1955 – 2005 - Kunsthalle Fridericianum, Cassel
20 Jahre K20 am Grabbeplatz - Erweiterte Präsentation der Sammlung - K20 Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen - am Grabbeplatz, Düsseldorf
Accrochage - Galerie Alice Pauli, Lausanne
Auktion 20 - Lehr - Auktionshaus und Galerie, Berlin
Collection de 30 dessins de Bonnard - Galerie Alice Pauli, Lausanne
2004
Die Jahre am See - Galerie Vayhinger, Radolfzell
Verso l'assoluto - Galleria Blu, Milan
Graphik des XX. Jahrhunderts - Galerie Vömel GmbH, Düsseldorf
2002
Acquisitions nouvelles - peintures, dessins, sculptures - Galerie Alice Pauli, Lausanne
klein - aber fein - Galerie Maulberger, Munich
2000
Black meets White - Galerie Maulberger, Munich
1999
Mit unseren Künstlern in das nächste Jahrtausend - galerie pro arte, Fribourg
ZEN 49 und Gäste - Galerie Maulberger, Munich
Lust auf Rot - Galerie Schlichtenmaier - Grafenau, Grafenau
1998
Künstlerfreundschaften - Galerie Schlichtenmaier - Grafenau, Grafenau
1993
Entre la sérénité et l'inquiétude - Musée d'Art moderne de Saint-Etienne, Saint-Etienne
1985
Xilografia Alemana del Siglo XX - Fundación Juan March, Madrid
1979
Maestros del Siglo XX - Fundación Juan March, Madrid
1964
documenta 3 - Documenta, Cassel
1959
documenta 2 - Documenta, Cassel