Afficher toutes les oeuvres
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée El Dorado
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Spectator
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Levee
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Untitled
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Untitled
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Untitled
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Untitled
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Flashlight
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Open Letter
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Rabbit Moon
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Summer Sands
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Untitled
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Untitled
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Untitled
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Untitled
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Veil
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Screen Door
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Early Hours
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Green Honey
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Signature
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Apparatus
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Sombrero
Une oeuvre de l'artiste Wallace Whitney intitulée Early Spring

Wallace Whitney

 ( 1969, Boston, MA )

Né en 1969, à Boston, Etats Unis.
Vit et travaille à New York, Etats Unis.

Formation

Master of Fine Arts - Painting, Milton Avery Graduate School of the Arts, Bard College, Annandale, États-Unis.
BA, Hampshire College, Amherst, États-Unis.
Originaire du Massachusetts, Wallace Whitney vit et travaille dans le quartier du Bronx à New York.
Dans son atelier, l'artiste s'entoure de toiles qu'il peint de concert mais pas à l'unisson. Ainsi, les tableaux, en dialogue, ne sont ni élaborés en série, ni achevés conjointement. Wallace Whitney esquive alors l'épreuve de la toile blanche et les peintures en cours relancent de nouvelles recherches picturales. Le dialogue peut se poursuivre.

Ses peintures abstraites et expressionnistes, sont très denses. Dans chaque toile, un réseau d'interventions constitue une trame complexe où se produisent des évènements picturaux dramatiques. Le feuilletage de plans, de lignes, de touches relève d'un processus d'élaboration par stratification. Les applications de peinture à l'huile, voire à la bombe dans un premier temps, se superposent et se répondent. Chaque coup de pinceau est une objection faite au précédent afin de maintenir la tension picturale et de monter la scène de peinture. Mais les répliques ne sont pas impulsives : entre chaque intervention, l'artiste observe, interroge, laisse sécher. Ainsi, les réactions picturales sont-elles différées et réfléchies, elles travaillent ensemble, se répondent et se résistent dynamiquement, sans empathie. Certes Wallace Whitney n'élabore pas de recherches préparatoires, mais au-delà de l'absence de préméditation, ce sont des temps de méditation qui conduisent les décisions picturales fulgurantes. Le geste porté par des pinceaux de différentes tailles témoigne de ces actions instantanées. Aucun automatisme aveuglé ni dérivation gestuelle performée ne commandent cependant cette peinture très orchestrée car l'artiste compose avec la singularité du format, comme un territoire à investir (Territory, est le titre d'un tableau de 2000). Le peintre aspire à embrasser synchroniquement l'étendue de la surface de chaque toile, "you can't just fix a little corner, you have to fix the whole painting", affirme-t-il.

A première vue chaotiques, les toiles sont longuement organisées. Selon Wallace Whitney, ses peintures ne sont même jamais terminées. Les coups de pinceaux, plus ou moins larges se manifestent également en lignes souples calligraphiées avec des variations d'intensité. Les scansions rythmiques, presque graphiques surlignent organiquement les lignes de composition verticales et horizontales mais la structure-grille ne manque jamais d'être inquiétée par des déviations chaotiques. S'il se dit influencé par les grands acteurs de l'expressionnisme abstrait américain, Franz Kline et Willem De Kooning, les enchevêtrements biomorphiques épais ou translucides qui se font écho sur la toile, pourraient aussi évoquer l'abstraction lyrique de Camille Bryen et l'informel des années cinquante en Europe.
Sophistiquée, la gamme colorée de Wallace Whitney n'est pas moins enjouée et particulièrement lumineuse. De subtiles complémentarités chromatiques sont aménagées et provoquent d'audacieuses dissonances. Ses improvisations savamment composées révèlent un maniérisme léger. Loin d'être évidentes, les peintures de Wallace Whitney ne se donnent pas à voir de manière synoptique car leur tramage dense et sinueux, déroute et reconduit le regard.

Affranchi de toute posture référentielle, l'artiste peint « après » mais pas démonstrativement « d'après ». Librement, ses investigations en peinture ne relèvent ni d'une dictée de la pensée ni d'une dictée intérieure. Après avoir peint des paysages sur le motif, Wallace Whitney dépeint empiriquement le théâtre de son environnement : l'énergie urbaine, le flux numérique, les éléments, la lumière, les sensations,… Air, 2009, Watery Web, 2011, Early hours, 2012, Dirty Weather, 2012, Flashlight, 2012, Alphabet City, 2013, Green Honey, 2014, Open source, 2014, Sweet grass, 2014, Green spark, 2014, Pond, 2014, Summer sand, 2015…

Anne Favier
Expositions monographiques à la galerie
Wallace Whitney - Bears in the Trees - 10/03/2011, Luxembourg
10 Mars - 23 Avril 2011

Wallace Whitney - The feeling that selects you, Paris
08 Septembre - 13 Octobre 2012

Wallace Whitney - QUELLE, Genève
22 Mai - 02 Septembre 2014

Wallace Whitney, Alight, Align, Saint-Étienne
26 Février - 14 Mai 2016


Expositions de groupe à la galerie
La Ligne Passée, Luxembourg
30 Juin - 16 Septembre 2012

FEED THE METER, Wandhaff
26 Septembre 2015 - 30 Janvier 2016

Special Guest New York, Hors les murs
08 Septembre - 28 Septembre 2015

Feed the Meter Vol. 2, Wandhaff
23 Septembre - 16 Décembre 2017

Combustible Cocktail, Hors les murs
08 Juillet - 30 Juillet 2017


Expositions personnelles (Sélection)

2016
Alight, Align, Galerie Bernard Ceysson, Saint Étienne, France

2014
WHAT, Galerie Bernard Ceysson, Genève, Suisse

2013
Contact High, American Contemporary, New York, États-Unis

2012
The Feeling That Selects You, Galerie Bernard Ceysson, Paris, France
The Armory Show, Horton Gallery, New York, États-Unis

2011
Bears in the Trees, Galerie Bernard Ceysson, Luxembourg

2010
Dream Feed, Horton Gallery, New York, NY, États-Unis

2008
Wrong Mountain, Rowland Contemporary, Chicago, États-Unis

2006
Rock House Paintings, David Krut Projects, New York, États-Unis

2005
Solid Green, avec Sam Martineau, David Krut Projects, New York, États-Unis

2003
Formages, CANADA, 55 Chrystie Street, New York, États-Unis


Expositions de groupe (Sélection)

2015
Feed the Meter, commissariat : Wallace Whitney, Galerie Bernard Ceysson, Luxembourg
Special Guest, commissariat : Bernard Ceysson, Zürcher Gallery, New York, États-Unis

2012
Dirty Messy Painting, Roos Arts, Rosendale, États-Unis

2011
Monkey Wrench, Horton Gallery, New York, NY, États-Unis

2010
Redi-Mix, Kathleen Cullen Fine Arts, New York, NY, États-Unis (curator: James Hyde)

2008
A.I.R. Biennial, Ewing Gallery of Art, University of Tennessee, Knoxville, TN, États-Unis

2007
Quiet Riot, March Gallery, New York, NY, États-Unis

2006
CANARICO, Galeria Comercial, San Juan, Puerto Rico
CANADA, Counter Gallery, Londres, Royaume-Uni
History Lesson Part Three, passerby space, Gavin Brown's Enterprise, New York, NY, États-Unis (curator: Monica Moran)
Blender, Sundaram Tagore Gallery, New York, NY, États-Unis (curator: Cordy Ryman)
The Small Painting Show, Project Series: The General Store, The Ulrich Museum, Kansas City, MO, États-Unis

2005
New York's Finest, CANADA, New York, NY, États-Unis(curators: Wallace Whitney and Brendan Cass)
Hunch and Flail, Artists Space, New York, NY, États-Unis(curator: Amy Sillman)

2003
Protest for Triple Candie, Triple Candie, New York, NY, États-Unis
Clothing Project, Kunsthall Frederianum, Kassel, Germany
Split Dreams, New York Arts Gallery, New York, NY, États-Unis

2002
Fat Slice, It Can Change, San Francisco, CA, États-Unis
Blobs and Wiggles, Dots and Crustilations, The Work Space, New York, NY, États-Unis

2001
New Painting, CANADA, 359 Broadway, New York, NY, États-Unis
New Work From New York, Bacca Gallery, Berkeley, CA, États-Unis
Landscape, Bacca Gallery, Berkeley, États-Unis

2000
Thesis Exhibition, Bard College Exhibition Center, Red Hook, NY, États-Unis
Bibliographie (Sélection)

2015
Fitch, James, « Wallace Withney Artist Talk March 11th 1pm Studio 2 Artbarn », 11 mars 2015.

2013
« Why Sean Horton loves NADA Miami Beach », in Artsy Editorial, 29 novembre 2013.

2011
Ferlito, Ash, « Interviez. Wallace Withney : Optimistic Opposition », in The Nicola Midnight St. Claire, 10 juin 2011.

2010
Asfour, Nana. " Wallace Whitney, ' Dream Feed.' " Timeout New York, November 21, 2010.

2008
Yood, James. "Wallace Whitney." Artforum. November 2008.

2006
Coomer, Martin. "CANADA." TimeOut London. April 11, 2006.

2005
Moyer, Carrie. "Not by Design: Hunch and Flail." Gay City News. July 21, 2005.
Smith, Roberta. "New York's Finest." The New York Times. May 22, 2005.

2002
Cotter, Holland. "Lower East Side, Where Witty Meets Gritty." The New York Times. November 15, 2002.

2001
Pozzi, Lucio. "Malati di Spiegazionite." Il Giornale Dell Arte. September 2001.
"Short List." The New Yorker. July 9, 2001 and July 21, 2001.


Publications

Monaural, with poems by Joel Felix, Answer Tag Press. 2007
Wallace Whitney

Wallace Whitney

L'Oeil - Vincent Delaury

01 Juin 2014

Wallace Whitney

Wallace Whitney

ArtForum - James Yood

01 Novembre 2008

Wallace Whitney Dream feed

Wallace Whitney Dream feed

Time Out - Nana Asfour

01 Novembre 2010

WALLACE WHITNEY

WALLACE WHITNEY

LA TRIBUNE LE PROGRES - Clément Goutelle

18 Mars 2016