Robert Capa

 ( 1913, Budapest , 1954, Thaï Binh)

Né en 1913 à Budapest (Hongrie).
Mort en 1954 à Thaï Binh (Indochine).
Comment saisir la guerre ?

Une image "floue" de la guerre s’installe et oscille régulièrement du document à l’œuvre de fiction. Au-delà de cet équilibre instable dans lequel le livre se construit, cette chronique personnelle est hantée par une idée fixe : comment puis-je saisir la guerre ? quelle image, vraie, unique, définitive, puis-je produire ? Cette obsession qui assiège l’esprit de Capa l’affecte en profondeur : plus les troupes libératrices progressent vers Berlin, plus Capa éprouve de difficultés à photographier la guerre. La crise est telle qu’il va jusqu’à faire l’étrange expérience de ce que l’on pourrait appeler la photo blanche : en effet, assailli par le doute, il finit, entre le Rhin et l’Oder, par cesser totalement de prendre des photos. Au moment même où ses confrères, accourus en meute, découvrent et mitraillent les camps de concentration tout juste libérés, risquant ainsi, remarque Capa, de "diminuer la force du message" !
Cette course-poursuite entre Capa et la guerre donne son rythme au récit. Avant de photographier la guerre, Capa doit obtenir l’accréditation. Or, la plupart du temps, dépourvu des papiers nécessaires à l’exercice de son métier, il est un photographe non autorisé qui se met dans la situation burlesque de poursuivant-poursuivi : il court après la guerre, talonné par le service des relations publiques des armées ! En guerre comme en paix, il reste alors cet homme sans autorisation – exilé, apatride, "étranger potentiellement ennemi", photographe "viré" –, vivant dans cette marginalité institutionnelle tout autant qu’existentielle qui lui vaut d’être "embarqué" sans perdre son objectivité, d’être impliqué tout en demeurant à bonne distance. Les solidarités auxquelles il est par nature attaché continuent ainsi de le relier, au-delà des soldats qu’il accompagne en mission, aux hommes de rencontre, victimes, ennemis ou prisonniers…

Thierry Grillet, De la guerre, 2004
Expositions de groupe à la galerie
Guerre(s), Paris
18 Décembre 2019 - 01 Février 2020


Expositions personnelles
2015-2020
Exposition itinérante : Robert Capa et la couleur, International Center of Photography, New York, États-Unis. Commissaire : Cynthia Young.
Caixa Forum Palma, Palma, Îles Baléares, Espagne.
Caixa Forum Tarragona, Tarragone, Espagne.
Caixa Forum Lleida, Lleida, Espagne.
Caixa Forum Seville, Séville, Espagne.
Casa del Bicenteraio, Buenos Aires, Argentine.
Oi Futuro, Rio de Janeiro, Brésil.
Circulo de Bellas Artes, Madrid, Espagne.
Le Tripostal, Lille, France.
Jeu de Paume - Château de Tours, Tours, France.
Robert Capa Contemporary Photography Center, Budapest, Hongrie.

2014
Capa in Color, Governor’s Island, New York, États-Unis.

2007-2011
Exposition itinérante : This Is War! Robert Capa at Work, International Center of Photography, New York, États-Unis. Commissaires : Richard Whelan et Cynthia Young.
Hospederia Fonseca, Salamanque, Espagne.
Circulo de Bellas Artes, Madrid, Espagne.
Nederlands Fotomuseum, Rotterdam, Pays Bas.
Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelone, Espagne.
Forma, Milan, Italie.
Barbican, Londres, Royaume Uni.

2004
Capa connu et inconnu, Bibliothèque nationale de France - site Richelieu, Paris, France.

2011
Le Deauville de Robert Capa, Les Planches, Deauville, France.

1999
Photographies, Musée d’Art américain, Giverny, France.

1998
International Center of Photography, New York, États-Unis.

1995
Testament Against War, International Center of Photography, New York, États-Unis

1994
Robert Capa The D-Day Photographs, International Center of Photography, New York, États-Unis. Commissaire : Cornell Capa.

1991
Children of War, Children of Peace, International Center of Photography, New York, États-Unis.

1985
Robert Capa: A Retrospective, 1932-1954, International Center of Photography, New York, États-Unis.

1984
Robert Capa: D-Day, Normandy Invasion, June 6, 1944, International Center of Photography, New York, États-Unis.

Expositions collectives
2014
Somewhere in France. John G. Morris and the Summer of 1944, International Center of Photography, New York, États-Unis.

2011-2018
Exposition itinérante : The Mexican Suitcase: Robert Capa, Chim (David Seymour), Gerda Taro
Malmö Museer, Malmö, Suède.
Cordova Photography Biennial, Sala Vimcorsa, Cordoue, Espagne
La Caixa Cultural, Sao Paulo, Brésil.
Open Society Archives, Budapest, Hongrie.
Centre d’Art Contemporain Walter Benjamin, Perpignan, France.
Antiguo Colegio de San Ildefonso, Mexico, Mexique.
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris, France.
Circulo de Bellas Artes, Madrid, Espagne.
Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelone, Espagne.
Musée départemental de l’Arles Antique, Arles, France. Dans le cadre des 42e Rencontres de la Photographie d’Arles.

2007-2013
Exposition itinérante : Gerda Taro. Commissaires : Irme Schaber, Robert Whelan et Kristen Lubben.
Yokohama Museum of Art, Yokohama, Japon.
Hospederia Fonseca, Salamanque, Espagne.
Circulo de Bellas Artes, Madrid, Espagne.
Kunstmuseum Stuttgart, Stuttgart, Allemagne.
Nederlands Fotomuseum, Rotterdam, Pays Bas.
Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelone, Espagne.
Barbican, Londres, Royaume Uni.
International Center of Photography, New York, États-Unis.

2001
Inside the Cold War: Robert Capa and John Steinbeck in Russia, International Center of Photography, New York, États-Unis.

1989
Magnum Founders: Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, David Seymour (Chim) and George Rodger, International Center of Photography, New York, États-Unis.

1987
Spanish Civil War 1936-1939: Photographs by Robert Capa, David Seymour (Chim) and Gerda Taro, International Center of Photography, New York, États-Unis.

1981
Spain 1936-1939: Robert Capa, Gerda Taro, David Seymour (Chim), International Center of Photography, New York, États-Unis.
Monographies
Cynthia Young (dir.), Capa in Color, New York/Munich, ICP/Prestel Verlag, 2014, 207 p.
Bernard Lebrun, Michel Lefebvre, Bernard Matussière, Robert Capa : traces d'une légende, Paris, Éditions de la Martinière, 2011, 263 p.
Richard Whelan, This Is War! Robert Capa at Work, New York/Göttingen, ICP/Steidl Verlag, 2007, 288 p.
Laure Beaumont-Maillet (dir.), Capa connu et inconnu, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2004, 232 p.
Philippe Seclier, Robert Capa, Arles, Actes Sud, 2004, 144 p.
Alex Kershaw, Robert Capa, L'homme qui jouait avec la vie, Paris, Jean-Claude Lattès, 2004, 371 p.
Benoît Eliot et Stéphane Rioland, Robert Capa, D-Day, Paris, Point de vues, 2004, 72 p.
Richard Whelan, Robert Capa : la Collection, Paris, Phaidon, 2004, 571 p.
Robert Capa, Juste un peu flou. Slighty Out of Focus, Paris, Delpire, 2003, 304 p.

Catalogues d’expositions collectives
Didier Aubert, « De Capa à Gamma : le photojournalisme au révélateur chilien », Monde(s), vol. 8, n°2, 2015, p. 121-140.
Julian Stallabrass (éd.), Memory of Fire: Images of War and the War of Images, Londres, Photoworks, 2013, 228 p.
Cynthia Young (dir.), The Mexican Suitcase. The Rediscovered Spanish Civil War, New York/Göttingen, ICP/Steidl Verlag, 2010, 2 volumes, 592 p.
Gerda Taro, New York/Göttingen, ICP/Steidl Verlag, 2009, 184 p.