Claude Viallat

L'œuvre du peintre Claude Viallat appartient à une esthétique née au milieu des années 1960, pour laquelle la question du renouvellement total des formes n'est pas pertinente. Partir d'une forme pr...


ORLAN - Portrait

Emblématique de l’intérêt que les artistes contemporains ont porté à la performance et aux possibilités d’utiliser leur corps comme médium de création, ORLAN se singularise par ses pratiques multip...


Bernar Venet - Portrait

Bernar Venet est un des rares artistes français à s'installer dès la fin des années 60 aux États-Unis, où il exposera avec des artistes tels que Donald Judd, Joseph Kosuth, Sol LeWitt, Robert Smith...


Fermeture des galeries françaises

Suite aux décisions gouvernementales nos galeries parisienne et stéphanoise sont actuellement fermées. 


Claude Viallat, Taureaux

À l'occasion de l'exposition de l'artiste Claude Viallat dans notre espace du Luxembourg , nous avons le plaisir de vous faire part de la parution de l'ouvrage :

Claude Viallat - TAUREAUX 

Découvrir l'Édition


Supports/Surfaces : Saytour - Viallat

Le MNHA possède l’une des plus importantes collections publiques de Supports/Surfaces au monde. Elle a été soigneusement constituée au fil des ans et est toujours consolidée par des dons et des achats. Notre exposition présente d’importantes acquisitions effectuées ces dernières années, en mettant l’accent sur les oeuvres de deux membres fondateurs du mouvement Supports/Surfaces: Patrick Saytour (né en 1935) et Claude Viallat (né en 1936). Supports/Surfaces est né dans le sud de la France, où la plupart des membres fondateurs du mouvement ont vécu et travaillé dans des villes comme Montpellier, Nîmes et Nice. Viallat et Saytour, nés chacun dans une de ces deux dernières villes, faisaient partie d’un groupe de douze artistes, notamment avec Vincent Bioulès, Louis Cane, Daniel Dezeuze, Jean-Pierre Pincemin et Bernard Pagès, et bien d’autres encore étroitement liés au mouvement. Dès le début, leur travail a été marqué par un intérêt pour la matérialité, un usage lyrique de la couleur et une conception très large de ce qui constitue un tableau.