Afficher toutes les oeuvres

Jean-Michel Meurice

 ( 1938, Lille)

Né en 1938, à Lille, France
Vit et travaille à Paris, France

Formation

1957
École des Beaux-Arts de Tournai, France

Prix

1992
Grand Prix National de la Création Audovisuelle

Biographie

Jean-Michel Meurice est né à Lille en 1938. Élève de l'École des Beaux-Arts de Tournai en 1957, il rencontre Pierre et Colette Soulages dans les années 60 et expose chez Jean Fournier en 1966. Parallèlement, il commence une œuvre de cinéaste par une série de portraits d'artistes (Bram Van Velde, Sonia Delaunay, Alberto Burri…). Quatre de ses Pénélopes sont dans les collections du Musée d'Art Moderne, en 1987 il s'est vu confier la réalisation d'un plafond au Musée Picasso d'Antibes. Le Grand Prix National lui est décerné en 1992 pour l'ensemble de son œuvre. Son travail est exposé dans le monde entier (Tokyo, Pékin, Copenhague, Stockholm, Paris...)


Jean-Michel Meurice ou la couleur à fleur de peau » : Extrait du texte de Daniel Abadie

« Le plus court chemin d'un point à un autre, semble dire depuis plusieurs années la peinture de Jean-Michel Meurice , n'est pas la ligne droite, mais la rêverie. C'est que depuis près de deux ans, sa peinture a retrouvé le monde. Ces belles-de-jour, qui s'épanouissent sur ses toiles, sont certes des fleurs identifiables, dans leurs différents états - du bouton à la corolle flétrie - mais ce sont d'abord des dessins, une autre manière de nouer la ligne, de prendre dans le lasso du trait l'émotion de la main. Une autre façon aussi de relayer l'émotion colorée dont il était, dès ses premiers tableaux des années 70, passé maître.
Meurice laisse percevoir le plaisir d'une main enfin libre qui, sans renier l'ascèse de ses tableaux initiaux, refuse désormais d'ignorer tout ce dont ceux-ci jusqu'alors la privaient.
Bien des gens verront précisément dans ces dernières œuvres, non la manière de réintroduire par l'arbitraire de la découpe l'espace vierge du support, mais la preuve d'un retour au réel et l'intrusion d'une image figurative chez un des peintres abstraits les plus prometteurs de sa génération. Nul doute qu'ils ne se sentent confortés dans leur approche par les œuvres récentes de Jean-Michel Meurice . Celles-ci sont pourtant à l'inverse des premières : la réserve parlait d'une absence du monde, les tableaux actuels célèbrent son retour. C'est que depuis quelques années, l'œuvre de Meurice a choisi de prendre le parti du plaisir, et d'abord celui du plaisir de peindre, contre le parti du retrait. Une série d'œuvres, initiées à Bages en 2005, utilisait avec une vigueur iconoclaste et dans un joyeux mélange tout ce qui avait contribué aux travaux précédents, mais en laissant évidents cette fois la liberté de la main déposant la couleur sur le support, le bonheur du débordement passé à la rigueur de la règle, l'envie de tout dire en place de l'ascèse du silence.

Il est dans la vie d'un peintre,comme en celle de tout homme, un moment où s'éprouve le besoin de mesurer le chemin parcouru, de comprendre la courbe tracée, de chercher à faire enfin s'accorder l'instinct des commencements et le point où l'on est arrivé comme malgré soi. Cette nostalgie des origines a fait percevoir autrement par l'artiste, ces études dont Jean-Michel Meurice n'avait jamais perdu l'habitude : éléments botaniques que le crayon, depuis les années d'école, s'employait à fixer dans cette linéarité souple qui, il y a peu encore, fascina aussi bien Matisse que Kelly.

Ce que disent les fleurs de Jean-Michel Meurice n'est ni le langage symbolique des amoureux et des fleuristes, ni le code précieux de Charles Swann, ce n'est pas même la méditation sur sa vie et la mort qui faisait ficher d'un œillet un fragile vase de cristal dans les tableaux des maîtres flamands, c'est une invitation, par delà cette nouvelle volubilité, à descendre de ces Belles d'un jour, de leurs réseaux de traits arachnéens où viennent se prendre les couleurs jusqu'aux invisibles rhizomes qui garantissent l'unité de la floraison et la promesse de nouveaux surgissements ».

© 2010 Daniel Abadie
Expositions monographiques à la galerie
Jean-Michel Meurice, Saint-Étienne
20 Janvier - 19 Mars 2011

JEAN MICHEL MEURICE, Luxembourg
17 Novembre 2012 - 02 Février 2013

Jean-Michel Meurice, Paris
17 Mai - 20 Juin 2013


Expositions de groupe à la galerie
10 ANS , Wandhaff
02 Juin - 04 Août 2018


Expositions personnelles

2016
Jean-Michel Meurice, une exposition, LAAC, Dunkerque, France

2013
4e Prix Piero Crommelynck, Estampes, Centre d'art contemporain de Châtellerault, Châtellerault, France
Jean-Michel Meurice - SAISONS, Galerie Bernard Ceysson, Paris, France

2012
Jean-Michel Meurice, Galerie Bernard Ceysson, Luxembourg

2011
Jean-Michel Meurice. Ipomées, Aréthusas et Cyclamens. Peintures, dessins, oeuvres récentes Royan, Voûtes du port, France
Jean-Michel Meurice - Ipomées, Aréthusas et Cyclamens Galerie Bernard Ceysson, Saint-Etienne, France

2010
Maison des Arts, Bages, France

2009
Centre d'art, Forcalquier, France
A Cent Mètres de Centre du Monde, Perpignan, France
Jean-Michel Meurice : Vaccaro Centre d'Art Contemporain, Perpignan, France

2008
Hôtel du Sénéchal, Uzerche, France

2007
Galerie Guillaume, Paris, France
Galerie Éric Linard, La Garde Adhémar, France

2006
Jean-Michel Meurice, Fondation Espace Ecureil pour l'Art Contemporain Caisse d'Epargne, Toulouse, France
Couleur Toute. Jean-Michel Meurice Musée de Soissons, Soissons, France

1998
Jean-Michel Meurice - Romans Galerie Jeanne Bucher, Paris, France

1977
Jean-Michel Meurice, Fondation Maeght, Saint Paul de Vence, France

1976
Jean-Michel Meurice - La peinture hors limites Galerie Beaubourg, Paris, France

Expositions collectives

2017
Supports/Surfaces, Cherry & Martin gallery, Los Angeles, États-Unis
Jean-Michel Meurice et Jean le Gac, retour à Bethune, chapelle Saint Pry, Béthune, France
Evidences singulières, Labanque, Béthune, France

2015
Gérard Titus-Carmel, Jean-Michel Meurice, Jean Le Gac Galerie Univer/Colette Colla, Paris, France

2014
De Giacometti à Tàpies, 50 ans de collection Fondation Maeght, Domaine de Kerguehénnec, Bignan, France
Le Musée éphémère, Villa Tamaris Centre d'art, La Seyne-sur-Mer, France
Supports/ Surfaces - curated by Wallace Whitney, Reed College, Portland, États-Unis
Supports/Surfaces is Alive and Well Cherry & Martin Gallery, Los Angeles, États-Unis
Supports/ Surfaces 356 Mission Road, Los Angeles, États-Unis

2013
Exposition de Groupe #3 Galerie Djeziri-Bonn, Paris, France

2011
50 Artistes, une collection Fondation Maeght, Saint Paul de Vence, France

2010
On emménage au château, Château de La Roche-Guyon, La Roche-Guyon, France
Musée de l'Arsenal, Soissons, France

2008
Supports/Surfaces Galerie Bernard Ceysson, Luxembourg
Claude Viallat, Jean-Michel Meurice : la couleur sublimée Maison des Arts, Carcès, France

2007
Le Moment Support/Surface Galerie Bernard Ceysson, Saint-Etienne, France
Cadavres « exquis » - Fondation Espace Ecureil pour l'Art Contemporain Caisse d'Epargne, Toulouse

2004
A Angles vifs - CAPC - Musée d'art contemporain, Bordeaux, France

1999
Gli anni di Supports / Surfaces nelle collezioni del Centre Georges Pompidou Palazzo delle Esposizioni, Rome, Italie

1992
Sans og samling Museet for Samtidskunst, Roskilde, Danemark
2013
Estampes, oeuvres sur papier, texte de Paul Louis Rossi, Editions Châtellerault :
Centre d'art contemporain Ateliers de l'imprimé, 2013.

2012
Paul-Louis Rossi, « Jean-Michel Meurice - Le Pont Suspendu », Editions Virgile, 2012.

2011
« 50 Artistes, une collection », Editions Fondation Maeght, 2011, catalogue d'exposition.
Marie Frering, « Jean-Michel Meurice. L'invité », automne-hiver 2011.

2010
Le moment Supports-Surfaces, textes de Bernard Ceysson et Déborah Laks, Ceysson Editions d'Art, 2010.

2009
Jean-Michel MEURICE VACCARO, Perpignan, Editions Centre d'Art Contemporain, 2009, catalogue d'exposition.

2008
« Claude Viallat, Jean-Michel Meurice : la couleur sublimée », Editions Thesaurus Coloris, Maison des Arts, Carcès, 2008, catalogue d'exposition.

2006
« Jean-Michel Meurice, couleur pure », texte de Paul Louis Rossi et Jean-Michel Meurice, Toulouses, Editions Pérégrines, 2006.

1999
« Jean-Michel Meurice : Peintures », Editions Ecole des Beaux-Arts de Perpignan, 1999, catalogue d'exposition.

1977
« Jean-Michel Meurice », Editions Fondation Maeght, catalogue d'exposition, 1977.

1976
« Jean-Michel Meurice - La peinture hors limites », texte de Alfred Pacquement, 1976.

Supports/Surfaces

New York Times - Roberta Smith

27 Juin 2014


FIAC 2016

FIAC 2016

18 Octobre 2016