Bernard Pagès

10 Mai - 23 Juin 2012

Luxembourg



ARTISTE DE L'EXPOSITION :
Bernard Pagès


 La Galerie Bernard Ceysson, fervent défenseur de Supports / Surfaces, présente au Luxembourg du 8 mars au 30 avril 2012 une sélection d’œuvres récentes de Bernard Pagès, ancien membre du groupe.
En résumant l’on pourrait dire que Pagès (né en 1940) travaille depuis quarante ans sur les questions du détournement et de la suture. Ses sculptures, composées de matériaux frustes, lourds, laborieux, s’emploient inlassablement à hisser l’usuel et l’artisanal hors de leur seule fonction, à les en détourner. Fil de fer, IPN (poutrelle à âme plein acier), chaînes métalliques, clous, bouchons de gaz, sangles de caoutchouc ou béton, rencontrent bois, galets, pierres érodées et blocs de craie. Grâce au geste de l’artiste, ils deviennent, eux, pourtant si ouvriers, si terrestres, remarquablement poétiques et aériens.
Ainsi, dans une recherche constante d’un territoire originel de la création, Pagès repousse le langage artistique vers ses limites, sans cesse sur le fil, se jouant de la frontière entre l’œuvre et l’objet. Soit l’influence ancienne des Nouveaux Réalistes et de leur goût pour les accumulations - transposée ici sur un mode plus rural -, Nouveaux Réalistes que l’homme a fréquentés dans les années 1960.
C’est donc par la suture (résultat d’une ligature, d’un assemblage, d’une soudure) - parfois renforcée par le recours à la couleur - que le sculpteur donne au choc entre ces objets de récupération et ces matériaux superbement rudimentaires une cohérence combative. Oui, l’œuvre puissante de Bernard Pagès relève de la lutte.