RÉMY JACQUIER

FREDONS (2005 - 2015)

12 Février - 28 Mars 2015

Paris




Artiste de l'exposition : Rémy Jacquier


 Le fredon, c'est cette petite musique intérieure, marmonnée pour soi mais audible qui apparaît dans le silence, quand il n'y a plus aucune musique environnante. Il suffirait de peu pour que poussé légèrement plus fort, il envahisse le volume de la pièce. Le fredon oscille entre une intériorité close, méditative, et un désir d'expansion, de diffusion vers l'extérieur. Il est à la frange, indéfini, un peu confus. Il divague, digresse à partir de fragments connus. Répète, revient ou change brusquement de direction. N'a pas de finalité. Il accompagne cependant, vient rythmer le travail en train de se faire, lui donner un peu d'air. Fait seuil entre le déroulement de la pensée et ce qui est en train de se former sur la feuille quand on dessine par exemple.

Le fredon, ce n'est ni le silence héroïque de John Cage, ni de la débauche pop ou hi-tech. Il rejoint le « tout petit motif » cher à Paul Klee, la « Musique en déroute » d'Henri Michaux, les glossolalies, certaines compositions de Meredith Monk, les graffitis de bords d'autoroutes mis en musique par Harry Partch dans Barstow...

Comment donner forme au fredon ? A cette oscillation hésitante entre intériorité et extériorité, entre intimité et englobement, entre retenue et expansion ? Comment montrer cette incertitude de registre ou se croisent références et digressions ?

L'ensemble des pièces montrées dans la prochaine exposition à la Galerie Bernard Ceysson - Paris portera exclusivement sur la question de la musique à travers volumes, gravures et peintures réalisées depuis une dizaine d'années et rassemblées ici pour la première fois. Une performance aura lieu à la galerie le soir de l'inauguration.
 



Informations Pratiques

Ceysson & Bénétière
23 rue du Renard 75004 Paris

Horaires:
Mardi – Samedi
11h – 19h
T: + 33 1 42 77 08 22